EMD et Pingouin, vive l’Exact Match Domain ?

Je ne sais pas si c’est le mauvais temps persistant ou la multiplication des évènements SEO (SEO Camp Day d’Angers, de Montpellier..) qui en est à l’origine, mais depuis quelques jours les articles traitant du dernier filtre de Google fleurissent dans le petit monde du référencement ! A mon tour donc de traiter indirectement du sujet, en vous parlant cette fois de l’Exact Match Domain.

 

Qu’est-ce que c’est ?

Autant commencer par le début, qu’est-ce que l’Exact Match Domain (EMD) ? Il s’agit d’une pratique consistant à acheter le nom de domaine correspondant exactement au mot-clé sur lequel on souhaite positionner un site.

Un exemple concret, vous créez un site proposant des stages de sensibilisation à la sécurité routière et souhaitez le faire ranker sur « récupérer mes points ». Pour aider à cela, vous choisissez d’acheter le nom de domaine http://www.recuperer-mes-points.net : il s’agit d’un EMD.

Le principal avantage de cette pratique étant que chaque lien réalisé avec votre nom de domaine comme ancre restera optimisé pour le mot-clé que vous souhaitez positionner.

 

Quel rapport entre EMD et Pingouin ?

pingouin tristeJ’avais déjà abordé l’utilité des forums dans une campagne de liens « naturelle », aujourd’hui le choix d’un nom de domaine comportant des mots-clés plutôt qu’une marque me semble être un choix stratégique très intéressant (même si bien sûr dans certains cas, le choix d’une marque restera une évidence).

On sait que Google ne prends pas en compte que le nombre de liens pour juger de la qualité du linking, mais bien le ratio liens optimisés / non optimisés, et c’est ici que l’EMD dévoile aujourd’hui plus que jamais son intérêt.

Car soyons clair, lorsque l’on parle de désoptimisation il s’agit principalement :

  • De nofollow
  • D’ancres vides de sens : cliquez-ici, lire l’article, etc..
  • D’urls dans les ancres

Je ne sais pas ce qu’il en est pour vous mais de mon côté, lorsque je prends la peine d’écrire un article de plusieurs centaines de mots, de lui donner un sens et une utilité, de le pousser un peu en faisant 3-4 liens vers lui j’ai du mal à me résoudre à un simple « cliquez ici » vers le money site ! Du coup, pourquoi ne pas jouer sur le nom de domaine ?

 

Désoptimiser utile, c’est mieux.

Vous l’aurez compris, c’est dans ce genre de cas que posséder un nom de domaine avec mot-clé prend tout son sens, puisqu’il vous permet de linker directement sur votre nom de domaine. Le lien ainsi crée aura ce double avantage de paraître plutôt naturel, tout en vous apportant un peu de poids sur l’expression que vous souhaitez voir ranker.

En regardant de plus près les stats Majestic SEO, je constate que cela représente environ 10% des liens entrants sur mes sites. Presque autant donc que les principaux mots-clés qui représentent de 10% et 20% selon le site.

Est-ce que c’est efficace ? Je le crois oui, même si il faudra un peu plus de recul pour en être certains. Pouvoir pratiquement doubler le nombre de liens visant un mot-clé avec un minimum de risques aura forcément un effet.

Est-ce que c’est suffisant ? Evidemment non, cela ne suffira pas à vous mettre à l’abri de Pingouin et vous ne devriez pas vous en contenter pour diversifier vos liens.

 

Mais une chose est sûre, je suis adepte de l’exact match domain et les derniers filtres de Google ne font que me conforter dans mon idée.. A moins que vos commentaires ne me fassent changer d’avis sur le sujet ?

 

 

Loïc

Consultant référenceur en freelance depuis 2009, n'hésitez-pas à vous rendre sur www.id-referenceur.com pour en savoir plus sur les prestations que je propose.

 

18 commentaires sur “EMD et Pingouin, vive l’Exact Match Domain ?

  1. Je suis assez d’accord avec toi lorsque l’on ne cherche pas le côté « branding ». Ça permet quand on a un peu de fric d’aller se tailler une part dans une niche.

  2. Les EMD ont plusieurs avantages, dans un premier temps il se positionne plus rapidement et plus haut sur le KW, ils bien évidement plus simple á mémoriser et bien sur au niveau des ancres une ancre sur domaine n’est pas a proprement parler une ancre optimisée.

    Par contre un EMD c’est sans les tirets dans ton exemple -http://www.recuperer-mes-points.net n’est pas un « pur » EMD au contraire je le trouve dangereux le bon EMD c’est -http://www.recuperermespoints.net plus d’un tiret dans un NDD peut-être considéré comme spammy par nature pour GG

    Faut préciser aussi au niveau des extension qu’il faut viser, les *.fr, *.com, *.net, *.org ou *.info le reste j’ai tendance a dire qu’il faut éviter.

  3. Il y a eu beaucoup de « business model » basés sur les EMD, et je pense que ce n’était pas pour rien. Aujourd’hui encore, beaucoup s’en sortent pas mal. Tout dépend de ce qu’il y a sur le site : si c’est un MFA ou du e-commece « légitime » ça me semble plus risqué que s’il s’agit d’un site vitrine (fait pour générer du contact) ou purement informatif (et qui transfère son jus à un autre NDD).

    L’exemple que j’ai pris avec « Marre de se faire balader sur le net » m’amusait à l’époque parce que c’est un matching sur 29 caractères, c’est vraiment anti-pratique (va taper ça sur un smartphone) et presque antinomique.

    J’ai essayé par la suite avec des keywords nettement plus concurrentiels comme arbre-a-chat.com et arbre-a-chats.com et j’ai évalué la difficulté à sortir sur cette requête dans un secteur très concurrentiel. Il m’aurait fallu beaucoup de boulot de longue haleine pour ne pas risquer la pénalité. (Je viens de vérifier, le premier a été repris avec un WP vierge : bon courage à mon successeur !)

    J’ai également essayé avec nouvelles-recettes.com, mais j’ai mis trop de temps à vouloir lancer le domaine, là encore sur un secteur hyper concurrentiel.

    En conclusion je pense que plus l’EMD parait évident avec des mots-clés compétitifs, plus il va falloir être patient pour ne pas griller le site.

    My 2 cents 🙂

  4. @Clément Tu as raison, un EMD c’est à la base sans tiret mais je pense qu’aujourd’hui il est utilisé indistinctement pour les deux versions.

    Par contre et par expérience personnelle (j’en ai souvent utilisé), je ne pense pas qu’il y ait de risques à choisir un nom de domaine avec deux tirets. Pour moi, cela reste dans l’acceptable et je ne vois pas comment cela pourrait évoluer différemment : le net grandi vite, les sites web se multiplient et mathématiquement les bons NDD avec un seul / sans tiret vont se raréfiés, il faudra bien laisser un peu de marge à ce niveau pour accueillir tout le monde si l’on ne veut pas aller vers un appauvrissement d’internet.

    @Yann Oui finalement un nom de domaine est surtout défini par ce qu’on va y mettre dessus ! Je pense que Google à pas mal diminué le poids du nom de domaine en lui-même ces dernières années, c’est surtout à cause de la prédominance des liens dans l’algo qu’il est efficace, du coup pour en profiter il faut le bosser tout de même.

  5. Je n’ai qu’une chose à dire : bravo et tant mieux pour toi ! C’est en persévérant et en testant qu’on arrive aux meilleurs résultats.

    Il faut encore oser d’utiliser les EMD, car personnellement, ceux que j’avais ont pris une claque.

    J’ai donc décidé de partir uniquement sur du branding et d’abandonner les EMD.

    Ton article va peut-être me faire changer d’avis 😉

  6. C’est article ma un peu surpris, car j’en était resté sur le fait que les EMD risquaient de ne plus avoir le vent en poupe.
    Puis j’ai lu qu’il était encore plus dangereux d’opter pour des tirets dans un EMD.

    Bref, ton article fait réfléchir, et c’est bien là l’essentiel. Je vais peut être remettre en cause ce qu’on nous a donné ici ou là comme des certitudes.

  7. Je ne pense pas que la dernière mise à jour a changé quoique ce soit à la perception des EMD, si ce n’est, comme c’est expliqué dans l’article, la prise en compte de son profil de lien.

    Je pense que Google grille assez facilement les EMD, d’autant plus lorsque ce sont des mots clés concurrentiels. Mais si le linking suis qualitativement parlant derrière, il n’y a pas de soucis (cf la requête poker en ligne).

    Et si ce n’est pas concurrentiel, les EMD ont tendance à se placer tout seuls, pour peu que le site soit actualisé (et je parle de NDD tout neufs d’il y a moins de 4 mois).

    En tout cas à titre personnel je ne vois rien que me fasse délaisser les EMD pour le moment .. si ce n’est qu’ils sont souvent déjà pillés !

  8. Certes les EMD s’en sortent bien pour le moment mais je pense qu’ils figurent parmi les prochains sur la liste. Il y a des requêtes où la 1ère page de résultats n’est constituée quasiment que de ça et je doute fortement que ça le reste encore longtemps quand on voit leur profil de liens.

  9. C’est effectivement une façon de concevoir les choses. Comme toujours en référencement, tout ce qui est bon à prendre doit être pris. Néanmoins, je ne t’apprendrai rien en précisant que le SEO consiste également à raisonner sur le long terme, ce qui implique une prise de risque minimisée. Or, c’est loin d’être le cas avec les EMD dont on sait qu’ils sont sujets à controverse aux Etats-Unis. A l’instar des grands gourous du SEO, je préconiserai donc davantage de développer la popularité d’une marque propre plutôt que de travailler un domaine choisi par rapport à un mot-clé…

  10. Bonjour Loic,

    Je ne suis par certain que l’EMD suffise à lui seul pour déclasser un site Web de manière significative. Je pense que le degré de notoriété, de popularité et de réputation affecté à un nom de domaine y compris les EMD va influer de plus en plus dans les résultats de recherche Google.

  11. Nous avons pas mal travaillé avec des domaines exact match depuis quelques années, en témoigne notre blog de référencement cité en référence dans ce commentaire. Lors de la révision google de février (si ma mémoire est bonne), tout le monde avait lu dans les propos de Mat Cutt que les optimisations faites sur les EMD seraient pénalisées. Nous n’avions clairement absolument rien constaté dans les jours ou dans les semaines qui suivirent. Par contre lors du dernier pinguoin, tous nos sites emd sont tous remontés sur bon nombre de leur occurrences. Avec l’arrivée prochaine des centaines de nouvelles extensions, je fais le pari que les EMD dans réservés depuis des années dans les ltd majeurs (com, eu, pays) font prendre encore plus d’importance. Pour l’arrivée des nouvelles ltd, la course va etre rude aux bons achats….. et tout dépendra de nos réserves financières, car in finé tout cela comme à couter fort cher…. Mais bon cet investissement reste la meilleure option à notre avis et continuons à positionner tous nos clients en première page de google pour plus de 80% de leur ensembles sémantiques. Par contre nous constatons que les emd sans tirets restent toujours préférés par google, ce qui renforce le raisonnement que les emd sont une bonne stratégie, mais comme toute stratégie de réf, elle ne doit qu’une parmi beaucoup (beaucoup, beaucoup, lol) autres…..

  12. Salut,

    Bon article j’ai aimé ta vision de l’EMD même si je pense que d’ici un ans Google va vraiment y faire la chasse. Mais bon EMD et qualité rédactionnel ne sont pas non plus incompatible, donc des emd dans les résultats de recherche en première page peut-être de la qualité pour l’internaute.

    Bon article 🙂

  13. Bonjour,
    Moi je me sens un peu perdu, l’an dernier j’ai lu plein de choses disant que c’était très dangereux de jouer avec les EMD, et il semblerait maintenant que ce ne soit plus le cas ou que cela ne l’ait jamais été…Pour quelqu’un comme moi qui n’est pas un expert, le SEO c’est souvent très compliqué à suivre!

  14. Bonjour,

    Arrêtons de croire que Google n’aime pas les EMD, car c’est franchement une légende urbaine de plus qui circule depuis un certain temps sur le net.
    Google ne fait absolument pas la chasse aux EMD en eux-mêmes mais à ceux qui n’ont aucune raison d’être bien classés (sites poubelles, MFA, satellites …etc…).
    Ce qui est vrai, c’est qu’il accordait un certain bénéfice aux EMD jusque fin 2012 et qu’il a décidé que ce serait de moins en moins vrai, mais on ne peut pas alors parler de pénalisation.

    Cordialement,

    Bruno

  15. Je ne savais pas que les tirets dans les URL étaient considérés comme spammy par Google !
    En tout cas, l’URL me semble également être une solution envisageable.

    Je pense aussi que pour varier ses liens, il faut maintenant redoubler d’effort et linker ses pages internes plutôt que sa home, de façon à varier les ancres.

  16. J’ai quelques sites avec des EMD et c’est vrai que j’ai eu pas mal de faciliter à les positionner dans les premiers résultats assez facilement ! Croisons les doigts pour que cela reste comme cela. Mais c’est vrai que le jour où Google va y faire la chasse on va prendre cher (enfin vu que je diversifie mes BL, il n y a pas de soucis je pense)

  17. Salut tout le monde,

    J’avais repris un EMD en début d’année pour voir s’il était facile de se positionner rapidement sur une expression très concurrentielle…
    J’avais mis le site en ligne en mars 2013, il a fallu 3 mois pour qu’il soit placé parmi les 3 premiers sites sur la première page sur la requête recherchée.
    Après le dernier pingouin le site a perdu 2 places, rien de bien méchant.
    Je suis d’avis que les EMD ont encore du succès, jusqu’à quand ? Très bonne question…

  18. Merci pour cet excellent article. En effet, le problème des EMD semble être au coeur de l’actualité SEO, notamment avec le filtre Pingouin. Tu parles dans ton article des ancres « Cliquez-ici » / « lire l’article » etc.. Je ne peux qu’approuver tes dires, seulement la question du branding sur un EMD est d’autant plus importante. Car les mots clés étant présent dans le NDD, on peut se demander comment Google interprète les liens fait vers celui-ci. En effet, si un blogger décide de parler de votre site est fait un lien sur votre NDD, cette ancre sera-t-il pénalisante car ce même NDD contient des mots clés, ou Google sait faire le rapprochement.. et du coups interprète l’association des mots clés comme une marque.

    Peut-on faire du branding sur un EMD ? Du coups avec l’arrivée de Pingouin est-ce la fin pour les EMD ? Et enfin, l’anchor text n’aurait-il pas moins de poids qu’on ne le pense ?

    Encore merci pour ces infos 😉

    A plus tard,
    Andréa

Comments are closed.